mercredi 23 janvier 2008

Un déjeuner d'affaires

Ca devait finir par arriver….A force de pâtes au beurre sans beurre, de jardinière de légumes mi cuite à l’eau, de frittes à l’huile rance et de poissons sentant l’ammoniac, nous allions tôt ou tard finir par délaisser la cantine du boulot. Finies les ambiances tendues, à déjeuner avec le chef en surveillant nos manières, nos écarts de langages et nos gestes, au risque de détruire notre carrière.
Une idée lumineuse d’alternative au repas quotidien ne tarda pas à faire éruption dans nos esprits monomaniaques : ben on a qu’à aller grimper !! Pas dans une salle glauque, sentant à plein nez les hormones de mâles suants et les chaussons humides mais plutôt dehors, en falaise ! Mais quel spot choisir, pour optimiser la route et le temps de marche d’approche, sans avoir à salir nos costards ? La réponse fusa, comme une révélation : ben on a qu’à aller à Espace Comboire !
C’est donc avec le baudard planqué sous la chemise, que je m’empressais de tirer les conclusions de ma réunion projet du matin, en surprenant mes collaborateurs avec tant de précipitation…Puis, à moitié à poil dans la voiture, en train de me changer tout en tenant le volant, j’arrivais à11h40 au parking, où Ludo m’attendait déjà de pied ferme. 2’30 plus tard, je clippais déjà la première paire de soleil noir, 7c au secteur Espace 2000. 9 ans après l’ouverture (…et oui, je ne parlais pas de dinosaures pour rien…) et quelques erreurs de jeunesse puisque sur les 4 prises taillées, je n’en utilisais finalement que 2, pour un mouvement dynamique vraiment dément (un bon gros jeté à l’arrach quoi !!). Un essai plus tard et malgré le début retord commun avec soleil vert, la réalisation fut dans la poche… Au tour de Ludo de décrypter les mouvements techniques, subtiles, raffinés, esthétiques, magiques, fantastiques, exceptionnels, jouissifs….de pacte d’agression 7c sur une dalle technique des plus magnifiques. Encore une erreur de jeunesse, à le voir grimper je me rends compte que j’avais équipé une véritable rampe à clous (mea culpa….je vais essayer de me rattraper sur les prochaines !).

Malgré son acharnement, le créneau de 2h ne lui fut pas suffisant pour venir à bout de ce morceau de choix !

Après 5min de douche et ravi de cette nouvelle possibilité d’assouvir notre soif insatiable de voies, compatible avec nos emplois du temps de pauvres travailleurs de la France d’en bas, je me pointais tout essoufflé et avec les doigts encore plein de magnésie à mon meeting de l’aprem….
Euh, Julie (c'est ma charmante assistante blonde de 25ans, choisie pour ses qualités… professionnelles), peux-tu noter dans mon agenda que demain midi j’aurai de nouveau un repas d’affaires avec Monsieur Ludo de la société EC (....Espace Comboire…bien sûr) !! Et faudrait aussi me commander un nouvel appareil photo numérique....mes photos sont vraiment pitoyables !

4 commentaires:

Anonyme a dit…

Salut yush, si t'as le temps d'aller grimper entre midi et deux, tu pourrais aussi prendre le temps de venir avec moi pour un coup de ski à Chamechaude!

Grand Ludo a dit…

ouais mais il a pas le tps pour du ski.... heheh c vachement plus dur le ski alors que la grimpe !
n'empeche faut refaire ca entre 12 et 14 h !!
a la semaine prochaine.......

Anonyme a dit…

j'ai à vous parler..... signé: votre chef

SAM a dit…

Et pour ceux qui font pas du 7, y a quand même des p'tites choses à leur portée pour plus supporter les hormones mâles d'une certaine salle de Fontaine que je n'ai pas citée (non, non, j'ai rien dit d'abord !!!)
hein ? Au soleil, à l'air, enfin dand du vrai quoi !!!
SAM