samedi 19 janvier 2008

Le pendule perpétuel

Notre existence ne serait-elle qu’un éternel recommencement ? Nos habitudes devenant des réflexes qui conditionneraient nos faits et gestes et qui nous pousseraient inconsciemment à revivre les instants nous ayant laissé des souvenirs et des sensations hors du commun? C’est surement pour tout cela qu’au levé du jour, en ce samedi matin 8h, l’esprit encore enfumé par une nuit de week-end trop courte, nous nous sommes tous retrouvés, naturellement et sans concertation sur le parking d’Espace Comboire. Après les chaleureuses accolades ponctuées des traditionnels "salut ça va", "ouais ça va, et toi, en forme ?", "ouais en forme ?" et sans plus ample discours, nous entamions la marche d’approche, succombant une fois encore à l’appel envoutant des vires du haut.
Au soleil levant, Sylvain et Bruno, les plus virils d’entres nous, se laissèrent submerger par un relent d’état primitif, comme prêt à lutter pour la tête du clan : tous les deux vachés dans leur voie, à s’observer et à se jauger, en se la montrant, en se la comparant, histoire de prouver à l’autre que c’était bien la sienne plus grosse et la plus longue...... de perche bien sur !!

Sylvain à troqué son costume blanc et laissé le Queer qui sommeille en lui pour enchainer Pleure Fils, Alger rit 7a+, tandis que Bruno échoue, à son plus grand désespoir dans le tout dernier mouvement de Sarajevo Blues 7c.
Son cri, ce "meeeeeeeeeeerde" qui résonne encore dans toute la vallée refléta en une fraction de seconde toute l’intensité du combat intérieur auquel il s’etait livré….Courage Bruno, on compatie, même s’il faut avouer que c’est trop con de rater le nez sur le relais. Tu ne pouvais pas te botter un peu le cul bordel, y’a que toi pour tomber la chaîne sous la main !!!!…euh non…y’a aussi Ludo, mais ce n’etait pas de sa faute, c’est l’arbre sur lequel il avait jeté qui s’était déraciné…souvenir émouvant de rebelle bleu 7b+ au Mas d’Auris…En parlant du loup, Ludo, tu t’éclates aux soldes pendant que nous, on est la ramasse à Espace ? Y’en a vraiment qui ont la belle vie, à claquer du fric en fringues, grosses bagnoles, bagouses en or, et j’en passe….
Chnaps sort la technique et sa panoplie de rallonges pour venir à bout des magnifiques Rêves de pichs 7b, en lâchant son traditionnel petit commentaire taquin "Putain, c’est exigeant ta voie, faut tout caler et rester concentré juste en haut….en Espagne ou dans le Vercors ça serait 8a". Mais qu’as-tu donc contre les grimpeurs de tortillas ?

Oliv, de passage et toujours en perpétuelle reprise, fonçant toujours tête baissée dans les traquenards à force de boire sans compter mes paroles, étrenne la pulpe de ses doigts de jeune fille et ces chaussons tout neufs (et non, Monsieur eb, pas les vôtres étant donné votre non-réponse à mes sollicitations...) dans les voies de Sylvain et Chnaps. Et oui Oliv, être champion de France de rameur en salle (si, si, ça existe) c’est bien pour la gloire et les filles, mais ce n’est pas ce qui est le plus utile pour grimper (bon c’est vrai que quitte à choisir, on peut raisonnablement se demander quel est le meilleur choix)

A mon tour de FA-ter Pas si simple 7b, départ direct de Plus qu’imparfait 7a+, avec des mouvements vraiment sympas, en particulier un talon (et ouais, je suis un cake en talon maintenant avec mes Wolverines, n’est ce pas Monsieur eb ?). Bon ok, chnaps m’avait chipé la première, mais il avait zappé le haut en prenant la grosse fissure de droite (ouuuuuuuuuh, elle est où ton éthique, c’est pas l’Espagne ici…. ?).
Je termine par Grossesse gémellaire 8a, aléatoire et douloureux , qui attend toujours un répétiteur, pour poser la corde dans la variante de sortie encore plus dure….et oui, c’est tellement dur que….j’y arrive pas (du tout). J’suis trop con d’avoir posé les points là ou y’a pas de prise….
Et comme d’hab, vers 13h30, machinalement, on plie tous bagage et on s’en retourne à nos habitudes, après le classique long discours "c’était bien cool cette session", "ouais trop cool, vivement la semaine prochaine"
Vraiment trop profond...dès fois, je me dis que je devrai noter tous nos dialogues pour en faire un recueil de pensées philosophiques...

2 commentaires:

Grand Ludo a dit…

comme ca devait etre bien..... bien nous rien achete aux soldes .... coolgrand bruno a rate je vais pouvoir y retourne avec lui jeudi prochain hein bruno !!!
sinon moi j`ai encore vu francky faire un jete stat hehehe trop fort !

Anonyme a dit…

Et dire qu'a la maison cela fait des années que j'essaie de me batir une réputation de grimpeur sans peur et sans reproche; et là cette photo avec la perche au baudard qui ruine toute ma réputation...