lundi 14 juillet 2008

Yes, we did it !

D'abord le choc des images de Iaki... (sur YouTube en HD)



Puis celui des mots...

Citation célèbre du monument de la culture contemporaine des 3 ans, qu’ils associent immédiatement à Babouche le singe et Chipeur le Renard… Dora l’exploratrice… toi qui accorde aux jeunes parents quelques instants de répit en plein rush quotidien du matin, entre t-shirt mis à l’envers, confusion de chaussures entre frères et soeurs, caravate neuve bousillée par un soudain renvois de biberon frelaté, cartable bâclé et gouté oublié au grand dam de la maitresse qui nous traite de parents indignes, …
Ca aurait dû arriver un peu plus tard, dans quelques mois, comme une évidence, et dans un timing parfait. On s’était dit qu’on ouvrait la tribune de Lacuvette sur le premier, et que le deuxième célèbrerait le 10000ème visiteur. Mais c’était sans compter la pugnacité, l’acharnement et la passion sans faille de notre mascotte. C’est un peu de ma faute aussi, à force de titillement et d’émulation, puisque j’avais mis la barre déjà haut en atteignant rapidement ce même cota de 2 (enfin si l’on en croit les topos…). Le théorème universel pondérant le niveau maximum admissible avant désintégration d’un grimpeur, en fonction du nombre de cheveux blancs, du poids à jeun le matin après passage aux toilettes, du salaire annuel, du nombre de bouches à nourrir à la maison, du nombre de paires de Volwerines concédées annuellement par Monsieur eb… fixe le seuil à 8a, voir 7c pour moi (et en ce moment, plutôt 7a…), et à 8b+ voir 8c pour François Tournois. Et là pas moyen de discuter, c’est scientifiquement prouvé.
Dans son style inimitable, élégant, léger, aérien, éthéré, et quasiment céleste, l’ineffable Francois était déjà venu à bout, début Janvier et en quelques essais seulement, du 8b+ de référence de Saint Géry, falaise paisible du Lot, la baston à la maison.
Ensuite, la vie a repris son cours, avec son lot de tracas, de soucis, de peines, dérisoires aux yeux des autres et sans commune mesure avec la brutalité du monde qui nous entoure. Mais parfois, lorsque la fatalité touche nos proches, nos familles, il n’y a plus de barrière, plus de différence. Le désespoir et la souffrance n’épargnent plus personne, ils nous réunissent. Tous égaux dans la douleur, lorsque de le fatum, ce destin aveugle nous prive d’un être cher …Frater Dolorosus
Et puis la haine, le fiel, la rage nous pousse à trouver un exutoire, pour que se réalise notre catharsis, cette libération, pour de nouveau aller de l’avant…Frater Dolorosus…Sinon, comment expliquer que tu sois si souvent passé devant, sans jamais t’y arrêter ni y poser un regard…Frater dolosorus
Et ce malgré un profil présentant ce qui t’as toujours fait vibrer : Gros dévers, 20m de haut, technique…et très intense, une constante de ce mur d’Autoire, une autre falaise majeure du Lot (Chuuut, ça pourrait se savoir…). L’abréation viendra de ton perfo, en prenant soin de laisser une dose d’engagement pour que l’investissement soit total…Frater Dolorosus
Une ligne pour faire son deuil, au travers de 18 longs et éprouvants essais, entre colos, réglettes, talons (Monsieur eb pousserait-il à l’addiction ?) et prises étranges…Frater Dolosorus... 8b+

Yes, we did dit !!! Et de 2…dire qu’il y a peu tu avais arrêté de grimper par crainte que le poids (colossal) des années ne te prive de tels projets et de telles réalisations.Comme si la passion pouvait s’éteindre… La rumeur veut qu’une fois de plus, que, devant ta grâce, ta maitrise divine du geste, ta vénusté dans l’ascension, le temps se soit arrêté et que toute la vallée ait patiemment retenu son souffle pour un instant exceptionnel, magique, cosmique…. Seuls "tes beuglements de chimpazé castré", qualifiés comme tels par ton assureur, lors du clippage du relais, sont venu mettre fin à ce rêve, te ramenant finalement au rang de simple mortel…Frater Gadium…parce qu’on est tous pareils (enfin... presque vu que toi, t’es castré…) quand on se retrouve le relais dans la main !!
Respect Francois, et merci à eb pour les chaussons, à Yves Conforti et à l'excellentissime vidéaste amateur Iaki.
Et comme avec Dora, je compte sur toi pour de nouvelle aventures, pour honorer le 10000 visiteur de Lacuvette avec une autre réalisation à ta mesure (un 8c quoi,…5ans après Tournois d’échec, à Russan).

11 commentaires:

Anonyme a dit…

hihihi, la vache, t'as mis la dose! arrff, mes chevilles sont enormes! pourrais je regrimper un jour? merci yush et à bientôt!!

Anonyme a dit…

au fait, c'est moi....françois l'homme castré hihi

Maitre Yush a dit…

Pour les chevilles, c'est sûr... car c'est pas les co... qui peuvent l'être !!

Anonyme a dit…

là est mon secret...chuuuuuuuut, de toute façon, j'ai mis du liquide à la banque... françois

Anonyme a dit…

a part "ouaaaaaaaaaaaahhhhh" je ne sais pas quoi dire....c'est cool Yush que t'aies mis le BA en ligne sur Lacuvette et le film lui parait ce soir, sera t'il aussi sur Lacuvette??? j'espere! ;)
IAKI

Maitre Yush a dit…

Vivement ce soir...dès demain, en ligne sur lacuvette !!!!
Pour le droit à l'image, tu vois direct avec FT...

Martin a dit…

Help!!!

Y a pas un cuvettare partant pour le mur de l'angoisse ce soir

Martin

Anonyme a dit…

merci Yush pour avoir publier la video et pour le lien ;)
iaki

ArNo a dit…

Grande classe la video !!!

Maitre Yush a dit…

C'est à Iaki, le spielberg de la grimpe que doivent revenir tous ces honneurs
Y paraitrait même qu'il a pris gout à la caméra...

sunny8a a dit…

eh bien double bravo, un pour la perf, l'autre pour avoir ouvert tant de voies a pont st nicolas