lundi 16 février 2009

Caprice des dieux

C’est là ou je me rends compte de l’étendue considérable de ma culture, celle d’un publivore bercé par la réclame et quotidiennement morigéné par le rituel castrateur d’une voie parentale autoritaire dont résonne encore le : "après la pub, tu montes au lit". Je devais alors m’extraire de mes rêves, quitter le monde enchanté du "démarrez plein pot avec Benco", le "qu’est ce tu dois doux doux dit donc" du regretté Carlos, mes premier émois avec le "hein-hein" des cachous Lajaunie, l’incontournable ami Ricoré, ou le tablier du boucher de rue Gamma …autant de références cultissimes que je m’astreins à placer au moins une fois par jour dans une conversation sérieuse du boulot, laissant parfois perplexe certains collaborateurs plus jeunes…c’est sur, ce n’est plus ce que c’était…à moins que ce ne soit moi, qui sans m’en rendre compte, aie vieilli…Parmi ce florilège, mon œil averti avait déjà noté une allusion discrète à Lacuvette. Le prétexte fallacieux de vanter le moelleux d’un fromage avait suffit à convaincre un publicitaire de mettre en scène une cabine du Téléférique de Chamrousse. Ce devait donc finir par arriver un jour, comme une juste retombée de la renommée, comme le revers de la pipot-lisation…Lacuvette finirait par avoir son heure de gloire. Il y eut d’abord une tentative timide avec Nico, le PBMaster encore peu rodé, sur TéléGrenoble et puis…il y eut le 20h de TF1. Alors que je lui proposais un choix difficile, Claire Chazal décida de parler d’un site Vertacos et conviait Mickey à montrer ses beaux Hellboy eb tout neufs à la France entière. Elle préféra le très bel Hutus ou rien, 7b de Pierrot Beach à quelques images de rêves aux Vouillants. En guise de blonde à l’assurage, j’avais pourtant proposé un Sylvain frigorifié et pour faire le bellâtre musculeux, j’avais opté pour Bruno dans une démonstration de style et de puissance dans le surmajeur 7b de Dévers Tue. Mais tant pis, on se consolera en constatant que l’esprit reste, en comprenant que le grimpeur fait corps avec le rocher, qu’il est propre sur lui, rasé, peigné, paré de matériel toujours neuf et vêtu comme de vraie gravure de mode. On reteindra aussi qu’il aime la nature et l’environnement, allant jusqu’à recycler sa vieille brosse à dent…
Avec un peu plus sérieux, LaCuvette fit encore récemment la une, mais cette fois du dernier opus papier de JM. Alors que je m'étais enfermé à double tour pour profiter du calme de mes toilettes et dévorer d’une traite mon magazine préféré, je constatais avec malice que LaCuvette avait eu l’exclusivité de la photo et des confessions de Charlie, après sa brillante réussite de Mange de ta soupe, le premier 8c de Têtard Park.
Caprice de stars ce samedi matin : pour pouvoir contempler le lever de soleil depuis la vire, mais aussi pour avoir le privilège de pouvoir dire qu’on s’était levé encore plus tôt qu’Yves. Il était donc à peine 8h, et nous étions là haut, loin de la foule s’agglutinant sur la rocade, perchés sur une de ces quelques marches sacrées qui conduisent au paradis. Sylvain et Bruno savouraient ces instants précieux, à la faveur de l’astre diurne qui commençait à offrir son spectacle, léchant de ses premières lueurs les rebords scintillants des cimes enneigés. Ces premiers rayons, rien que pour nous, nous baignèrent peu à peu dans une douce chaleur. La lumière matinale, si pure, illuminait chacun des recoins de la falaise, révélant les couleurs féériques du cailloux. De fines stalactites de givre tombaient des zones déversantes, elles ajoutaient une touche de magie glacée à l’ambiance du moment. Le bonheur est sur la vire…. assurément….et 7b accessoirement, court mais aux nombreuses relances et déplacements de pied. Le bonheur se lisait sur le visage de Sylvain, après son grognement de bête pour aller se vautrer sur le relais. Puis vint le tour de Bruno, pourtant indécrottable adepte de longues envolées de conti, qui finit par succomber à ce plaisir rare, un de ceux que seule Lacuvette peut secrètement nous offrir, à force d’acharnement, de persévérance, de motivation ...et dire qu’Yves et Oliv ont encore fait la fine bouche…
Dernier caprice à deux pour Iaki et François, ces deux grimpeurs Marivalois, décidés à quitter leur falaise d’Autoire, transformée en cascade de glace, pour aller chercher la chaleur du soleil de l’extrême sud-est. Ma force de persuasion et mes arguments imparables n’ont pas réussit à les faire dévier de la route pour venir gouter aux charmes inégalables d’un Espace Comboire en plein hiver. En espérant que vous ne vous en mordrez pas les doigts…

11 commentaires:

Anonyme a dit…

en même temps Mickey fuselier ne nous a pas montré ses EB mais des beaux LaSportiva Testarossa!!Pouvreau et lui ont apperemment quitté le navire EB...

MaitreYush a dit…

Et ben voui, le gout du fait main dans l'atelier local, l'esprit du précurseur génial, l'image du petit bricoleur passionné...ne font plus le poids devant les valeurs mercantiles des plus gros fabricants !!!
Une peu comme LaCuvette, loin des stars et des paillettes mais peut-être justement plus proche de ce qui se passe discrètement tous les jours dans toutes les fourmilière locales grouillantes d'activités grimpantes

Anonyme a dit…

et alors ce interdit aux chien ? ça avance ?? de nouvelle methode ?

c sec le baiser bleu ?

schnappi

MaitreYush a dit…

Petit curieux va !! et voui, une nouvelle methode avec un talon de ouf sous les oreilles (ca aide, j'ai des eb...) et surtout plus directe et sans les mouvs débiles par la droite. Le bas mouillé donc pas pu tapé d'essai.
Le baise bleu, ouais sec, enfin tant que les stalactites n'ont pas fondu...
Et toi alors pas de croix sur 8a.nul ??

Anonyme a dit…

moi en mode revision extrem.... je rattaque l'escalade a partir du 7 mars.... et sans doute une petite sceance ce week end

faudra que tu me montre cette methode, c pas morpho, pas trop a doigt???

Anonyme a dit…

pauvre schnappi c'est abo de devoir réviser au lieu d'aller grimper, moi je compatis je révise et en plus j'ai une sorte de poulie... en plus tu px même pas aller faire du PG c'est fermé le csu ac les vacances. Et Yush pk tu vas pas ds SIDI c'est la croix de la vire à faire!
Charlo

MaitreYush a dit…

Si un jour je suis fort, j'irai dans Sidi !! Le pb avec ma force de fillette c'est que j'suis obligé à faire de la dalle...c'est pour ça que je regarde interdit aux clébards
T'aurais pas la méthode du faible dans le crux de sidi, quand t'as le bac main gauche...tu fais quoi avec les bi foireux ?? J'arrive à jeter sur la platasse en haut main droite mais comme jesus, quand j'suis crucifié, je bouge plus...

Foué a dit…

Jésus a pris une réelle dimension mystique après avoir été crucifié...
Il ne tient qu'à toi de faire de même !!!

PS : pour Charly, après le bac main gauche y'a plusieurs gros Bi qui permettent de continuer rando ;-) !

Anonyme a dit…

Houla les méthodes j'm'en rapelle plus trop, jsais qu'j'aimais pas les bis non plus j'étais pas rando du tout avec... ds le crux je bourrinais bien ac les pieds qui partent ds ts les sens dc je pense que c'était pas les tops méthodes... et le haut sinon ça va bien? la dernier mouv est mythique!
Charlie

LaLa a dit…

condoleance de la réunion pour tes chaussons !!ils etaient si fidèles.... vivement que EB fasse qqchose !
Sinon ici 30°C pleins de coup de soleil !! trop bien quoi là je suis en maillot de bain.... trop dur !
mais le retour se faisant sentir je reviens au froid... brrrrr et j'ai pas envie ....
a+ et peut etre a cette semaine mais ch'suis en convalescence :) enfin on verra bien mais je veux pas revenir au froidddddddd !!!

MaitreYush a dit…

Ca y'est, c'est le printemps, les ptites fleurs sont sorties, le Sylvain met le short...c'est plus drole, même pas d'onglée ce we...Et puis, nous aussi, en pleine convalescence, post hibernation hivernale, comme promis, pas de grosse perf en ton abscence !!