dimanche 19 octobre 2008

La face cachée de la lune

La réponse au quizz musical de la semaine sera bien vite trouvée par les plus anciens d’entre vous. Il faudra remonter à 1973, grande année, puisque ce fut celle qui me vit naître (en comptant bien, ca me fait donc que 25 ans...), tout comme un certain album éponyme, qui marqua quelques lignes de l’histoire de la zik.
J’ai toujours été fasciné par lune, en partie à cause d’un qualificatif flatteur qui continue à me coller à la peau "face de lune", comme pour signifier une quelconque ressemblance entre mon visage rondouillard de sumo bien nourri et le parfait disque de la pleine lune. J’en ai passé des heures à observer cet astre mystérieux, si unique parmi les myriades d’autres corps célestes, jusqu’à m’apercevoir qu’il semblait immobile, nous montrant toujours son même profil. Je devais avoir à peine 4 ans, et alors que je parlais déjà plusieurs langues et commençais à lire, je trouvais la réponse à ce mystère en feuilletant quelques écrits scientifiques des deux drôles de jumeaux dont je ne me souviens que de la forme incroyable de leur menton. C’est l’effet de la gravité entre une planète et son satellite, qui finit par contraindre ce dernier à faire coïncider sa période de rotation à celle de sa révolution…Il y avait donc une face cachée, à l’opposé de l’autre, si familière…
Un coté battu et marqué, blessé par d’innombrables météores et tempête de débris célestes, complètement défiguré…
Autoire elle, n’a plus rien à cacher, surtout depuis qu’elle fait la une du dernier Grimper. Dévoilée à la planète grimpe, on sait tous maintenant que les voies ne font que 3m de haut, qu’elles sont "imbittables" à vue, qu’elles sont douloureuses pour les articulations du genou, et que sévit sur place un gourou local aux pratiques douteuses nommé François. Du coup, même le sieur Chabot, star du show organisé par le très "public relations star et paillettes" Iaki (du Iaki’s private Club de Lacapelle Marival) est passé devant sans oser s’y arrêter, visiblement apeuré par la réputation du lieux. Sous les sunlights donc, le microcosme local maintenant célèbre a profité de cette semaine événementielle pour s’illustrer, Iaki en tête qui, tel le jeune puceau, découvrit ce qu’est un 6c avec Camino loco, qu’il déflora à vue…à la place des 8a tout proche, je ne ferais pas le fier et éviterai de laisser tomber ma savonnette….. Michel nous prouve qu’il est possible d’être plus vieux que François, et de grimper aussi dans le 8… même si, cette fois ci c’est Leon, un gros dévers à colo en 7b+, qui a su lui résister, préservant encore la virginité de son relais. Paupof, qui pourrait être l’arrière-arrière-arrière-arrière petite fille de François, ne saute plus sur ses genoux, mais plutôt sur les prises qui restent encore trop éloignées, dans le très beau et poétique Processus de pets 6b+, raté de peu à vue. Quant à François, il reste dans les grandes théories et recherche la solution de l’énigmatique Espace replié, probable 8b+.
Loin de là, la face cachée d’une vallée hostile allait doucement se révéler. Certes, comme Galilée en son temps, la controverse demeure, les calomnies fusent et la censure tente tant bien que mal de retarder l’explosion de la cinglante vérité. De vieux partisans lactatophiles organisent la résistance mais ils ne pourront arrêter ni le progrès ni les mécanismes de l’évolution et de la sélection naturelle, qui, s’ils persistent dans cette voie, conduiront à leur perte. Bertrand, Bruno et Jean-Yves continuèrent à nier l’évidence, accumulant les km de voiture, la longueur de la marche d’approche et les petites voies sans avenir, dont le vite oubliable Power 7a+, de St Pancrasse…Toutes nos tentatives pour les sauver du marasme restent encore vaines…
C’est avec Alex et Manue, bleausards émérites qu’avec Oliv, Ludo et la génération future déjà en marche (4 ans et 4a...à ce rythme, je vais rapidement être dépassé…) que s’organisa l’exploration de Rioupéroux, à commencer par les secteurs de la Chapelle puis du Centre Ville, histoire de poser de bonnes bases, avant d’allers découvrir le secteur plus récent de d’EDF. Alex revient avec un énorme bleu sur le c**, c'est ça d'en avoir un tout petit...de crash...ainsi qu'avec Nezzar assis, 6a.
Manue et Oliv complètement hystériques à la vue de tant de possibilités essaient tout, tout de suite, tous les mouvements de tout ce qui traine… mais n’enchainent rien…. malgrès toute la détermination que l'on peut lire dans leur regard.
Ludo pris d’un sursaut d’orgueil (car incapable de torcher un 6a+ au centre ville lors d’une précédente expérience) se venge sur Nebucanezzar la très belle proue en 6b et les extraordinaires croutes de néo 6a, a vue…avant de prendre sa traditionnelle rouste dans la boule debout 6c, au mouvement ultime à sensation…que je refaisais 3 fois, le temps de réaliser que je l’avais bien fait... et dans Morpheus 7a...ben oui, même avec mes méthodes de sioux ca reste dur le 7a !! Et puis ce fut l'effet de groupe, tout le monde s'essayant aux sublimissimes mouvements de Cypher, 7a sur la lèvre du toit. Mais le pas de bloc (et ben si… un comble !) central, nécessitera encore quelques visites supplémentaires !Pour finir le centre ville, sur le bloc de la Caravane où je ratais (encore) le dernier bac de la très intense et esthétique Proue, 7a,
tandis qu’Oliv s'acharnait sur le bloc de l’Oisans,
sitot imité par l'insassiable Manue, qui, modestie oblige, nous fait croire que ces années passées à Bleau n'y sont pour rien dans sa facilité à serrer les croutes !!
La face cachée de Lacuvette existe donc, complémentaire et indispensable à l’autre. Elle porte désormais le nom de cette vallée austère…n’en déplaise à certains…c’est... Rioupéroux !!

6 commentaires:

LaLa a dit…

alalal qu'est ce que c'était bien...... surtout avec la future génération !
On y retourne kan ??
T'inquiète yush, demain avec oliv on va travailler dur !! notre force notre volonté de tout faire tout de suite et surtout de tout enchainer !! (enfin on essayera)
En tout cas la photo d'oliv vaut le coup d'œil !!!!!!!!

Maitre Yush a dit…

Kan tu veux, demain soir, vendredi midi, Samedi matin ?
j'y etais ce midi, pour le 7a de la semaine :-)

Anonyme a dit…

merci Yush pour cet article à l'humour que j'apprecie...je vois que la mauvaise fois touche même la date de publication ... dimanche 19 oct, pouah ah ah ah bon me refaite plus le coup qu'on doit attendre le lundi pour lire l'article: j'aime pas attendre lol
Iaki

Maitre Yush a dit…

je ne vois pas ce qui t'as fait rire...à part que ludo et oliv sont des brêles, mais là ce serait se moquer...

Anonyme a dit…

pink floyd et leur sens de la perfection et de l'esthetisme, en tout cas à cette epoque là!!Comme toi quoi! et "atom heart mother"? l'album de la vache...tu connais? le bloc, yush, ça va te foutre la caisse, mon pote!! et je suis d'accord avec iaki, dimanche, y avait rien au programme!! françois

Anonyme a dit…

Hello Yush,
Pour te rassurer mon c** va bcp mieux même si mes lombaires crient un peu ;-)Encore merci pour la sortie, à tout bientôt !
Alex.