lundi 25 avril 2011

Bottin

Encore un terme désuet qui ne dira rien aux nouvelles générations nées connectées en réseau. A force, je vais finir par croire que je viens d’un autre siècle. Alors que je cherchais un titre accrocheur pour le post LaCuvette de la semaine, je tombais encore sur quelques vidéos qui ne me laissèrent pas indifférent. Certes, de superbes images, haute définition, des prises que même en rêve jamais je ne pourrais tenir, des champs de blocs infinis sur fond de paysages à couper le souffle…mais tout cela n’étant rien sans les courtes interviews de nouvelles égéries d’une marque connue. Marque que jamais je n’ai vu portée par un cuvettard, même pas par Sylvain qui passe maintenant toutes ses soirées en chasse, dans les lieux les plus branchés…ce qui lui vaut de nous rejoindre à 10h passées, le matin à la DJ par exemple…Bref, des réponses d’une richesse et d’une profondeur telles, entre des « ouais c’est super beau » et « oui l’escalade c’est super dément ». A ce propos, par hasard, en rangeant mon grenier, j’ai retrouvé un vertical avec un certain top 30, datant de 1988…ils étaient jeunes aussi, avec des tenues tout aussi savamment colorées, mais avec un discours, comment dire…plus authentique. Et j’ai passé un bien plus agréable moment de lecture…
Le bottin donc, deux ouvrages, l’un jaune et l’autre blanc qui mettaient à mal ma frêle boite aux lettres une fois l’an, du fait d’un nombre de pages et donc d’un poids plus que conséquent. Du temps du non numérique, nous passions donc des heures à feuilleter ces pages à la recherche d’un nom ou d’une adresse. C’est ainsi qu’on aurait pu localiser un monsieur madame Nico, en double résidence, l’un à la plage avec visibiblement un problème de pied qui a du mal a rester collé au caillou, dans Bio 7c+ au final doucement physique

puis dans Les nymphes pétrifiées, le 8a de conti qu’il faut faire. En bons cuvettards de base, c’est la fleur au fusil et sans l’artifice du faible qui coince le moindre genou entre ces énormes colos, que nous avions entamé nos valeureux essais…mais finalement, nous aurions peut-être dû…Même sanction pour Oliv, Bruno et Jean-Yves dans Pop rock, 7b+ au profil moins marqué et l’Entorse 7c+ physique avec là encore de bien belles colos. Quant à Madame Nico, elle s’essaya au style rési redoutable sur les rondeurs aux adhérences furtives du superbe 7c+, le 8ème art à Crossey 3. Là encore, suivie par Oliv et Jean-Yves, visiblement à la solde de notre réplique locale d’un certain couple hispano-americain vedette de la marque aux vidéos précédemment citée..

Comme dans le bottin, des pages et des pages de croix, de toutes parts, aux quatres coins de notre univers local. A commencer par Charlie, modèle LaCuvette pour la collection automne hiver 2011, qui enchaine les 3 8b+ de Têtard Park : Grenouillette, Les pères chartreux et Pavillon 36. Et comme il n’a plus rien à y faire, le voilà pris d’envies d’ailleurs…pour la première fois et après plus d’1h de bartassage, je l’aperçus à la DJ, pour une découverte de son escalade unique, dans Eternal caravan, le 8a classique et à faire de la petite DJ. Et comment ne pas aussi souligner sa perf à vue dans le dalle de 3m de Phildar au Petit désert, Tu l’as voulu, tu l’as eu, un 7c sur-court et encore plus lisse que mon torse fraichement épilé. Charlie et Phildar…une histoire d’amour de la nouvelle génération cuvettarde, que Tata vous avait déjà comptée
A Têtard encore, c’est Rackam qui sert les croutes de la variante de la directe du Crapaud, qui vu comme il en chie, ne doit surement pas dépasser le 6b pour fleurter avec le 8c/c+ bien tassé.


Rackam à Tétard Park from gaetan raymond on Vimeo.


Suite à l’appel désespéré d’Eric, le spot confidentiel de St Ange est en train de drainer tous les mutants, les déplaçants de Têtard vers ces lignes futuristes. Ainsi Quentin FA-te Eliot le pilote 8b+, décote à vue le dernier outrage à 8a, qualifié pourtant de morpho pour Eric le Gulliver de LaCuvette, et devait réaliser la première de Vol au dessus d’un nid de coucou probablement 8b. Et comme le profil semble lui plaire, le bougre est en train d’ouvrir quelques lignes, encore plus dures, là ou Eric n’avait même pas imaginé que ça devait passer !!….Guronsé par l’affluence alors qu’on y grimpait au calme il y a peu, Nico est sur le point de plier son 1er 8b (il serait temps !!!) avec la L1 d’Eliot. Eric, rebouche le tri mal taillé (…tant mieux car je n’arrivais pas le tenir) de la petite voie d’Elka, qui du coup passe de 7c+ à 8a, en sortant plus à gauche….Discrétion de rigueur tout de même si l’envie vous prend d’allez visiter ce spot…
Schnappi, en vacances fait dans la cure d’amaigrissement en montant grimper à l’Aup du Seuil, avec sa bonne heure de crapahute en guise de marche d’approche. Au calme, il fait du volume et assure Pierrick qui FA-te La rage, qu’il propose à 8a+…seulement…
Le bottin, c’est l’impression que j’ai eu en ayant en main le tout nouveau pavé qu’est le topo fédéral de l’IsèreEnfin, disponible dans toutes les bonnes crèmeries et accessoirement auprès de Tata pour ceux qui ne fricotte pas avec la crémière. 400 pages de couleurs avec des secteurs entiers où l’on se sent un peu comme à la maison, en train de feuilleter l’album de famille : quasiment chaque membre du team LaCuvette a son heure de gloire, avec des photos de belle facture, sur des sites phares et que le monde entier nous envie tels que Lolette, StAupre, Voreppe….y’a même l’un d’entre nous en couverture aux Vouillants !! Mention spéciale à Sylvain qu’on doit voir une page sur deux en train de forcer dans une des classiques de LaCuvette, de quoi lui assurer un nombre conséquent d’admiratrices en furie lors de ses prochaines venues dans les lieux les plus hypes de la ville…

5 commentaires:

nico73 a dit…

Et sinon ça donne quoi la nouvelle voie de Crossey 3 qui démarre par 8ème art?

Anonyme a dit…

tu viens d'un autre siecle, et même d'un autre millénaire, les autres, eux, commencent par venir d'une autre planete, quand tu vois les perfs!! françois

MaitreYush a dit…

C'est une voie de voisins savoyards sympathique (si ca existe) et surtout inconditionnels de Crossey et Voreppe !!!!
Ca s'appelle "nous ne resterons pas sans voie", ca peut valoir son 8a, de la pure dallouze comme on aime. Dis nous ce que tu en penses
Ca part comme 8eme art (3 premiers points) puis tout droit...plus a droite c'est projet encore...
Sinon je cherche des volontaires pour aller dans désordre fatal, le pilier à droite des orbes fatales...dis moi ce qui tu en penses aussi, même si je sais déjà que c'est sur-majeur !!!

Anonyme a dit…

de la perf, et encore de la perf..;et ca tu as vu tata?

http://grimpealacapellemarival.over-blog.org/article-experience-73075002.html
^^
iaki

nico73 a dit…

Félicitation pour cet enchainement Tata, au fait je suis pas chez moi du coup j'attendrais un peu avant d'envoyer le topo. Par contre grotte de banges= cotation hard mais au frais, Arbin pour les matinaux et ombre jusqu'à 13h30 dans les dévers. Sinon col du marocaz du bas pour un cuvettard ça vous plaira. Où alors Mouxy au frais le matin jusqu'à 15h. Topo sur le site de Lez : taper lezbeton sur Google et tu auras tous les topos et spots qui vont bien en Savoie. Pour d'autres infos n'hésitez pas, je pourrai même le guide. A+